Voici les réponses aux questions les plus fréquentes sur nos ateliers.
Il suffit de cliquer sur les questions qui vous intéressent.
Si vous avez d’autres questions, contactez nous !
[aux_divider width= »medium » style= »solid » margin_top= »20″ margin_bottom= »20″ extra_classes= » »]
NOTRE CONCEPT
Ikigai ? Qu’est-ce que cela signifie ?

« Ikigai » : drôle de nom !
Il s’agit d’un mot japonais difficilement traduisible en français.

Pour faire simple, il s’agit d’une sorte de philosophie de vie permettant à chacun de trouver sa voie et sa place dans le monde.
Trouver son ikigai, c’est parvenir à concilier plusieurs facteurs :
– ce que j’aime faire
– ce que je sais faire
– ce dont le monde à besoin
– ce grâce à quoi je peux vivre

En résumé : mieux se connaître, avoir confiance en soi, découvrir le monde qui nous entoure et être utile.

Pour ces enfants de 10 à 12 ans, le monde du travail est encore bien loin, il ne s’agit évidemment pas de les orienter si jeune. Notre approche se situe plus sur le plan de « l’empowerment » (mot cette fois anglais !), c’est à dire d’autonomisation, d’émancipation.

D’où vient le concept de l’école du week-end ?

Nous nous inspirons de deux modèles qui existent aux Pays-Bas et en Belgique.

Il y a vingt ans, en 1998, la psychologue Heleen Terwijn décide de créer IMC Weekendschool.
Lors de sa thèse de fin d’études, elle se rencontre que les motivations pour aller à l’école et les perspectives d’avenir des élèves scolarisés dans les quartiers défavorisés d’Amsterdam sont bien plus faibles que celles de leurs camarades. Sa solution est pragmatique : proposer un enseignement du week-end, en dehors des heures de classe, axé sur la découverte de la société pour des élèves dès 10 ans. Depuis, le modèle a essaimé dans tous les Pays-Bas et est même intégré en partie dans l’enseignement public.

Suite à cette expérience couronnée de succès, Sofie Foets décide de lancer les Ateliers de l’Avenir (TADA) à Bruxelles en 2012. Les inégalités scolaires sont très fortes en Belgique et le modèle de l’école du samedi rencontre rapidement un grand succès auprès des enfants, parents, partenaires… Cette année, TADA ouvre sa quatrième antenne à Bruxelles dans la commune de Molenbeek.

Est-ce unique en France ?

Oui ! Aucune expérience similaire n’existe pour le moment en France.
Il s’agit d’un projet totalement innovant.

La première antenne de Ikigai – L’école du samedi se situe à Bordeaux mais notre ambition est de développer nos actions sur tout le territoire national, en ciblant en priorité les grandes métropoles.

Vous êtes intéressés pour développer une école du samedi dans une autre ville française ?
Contactez nous à l’adresse suivante : florian@lecoledusamedi.fr

Qui sont nos élèves ?

Nos activités et ateliers s’adressent aux enfants scolarisés en réseaux d’éducation prioritaires (REP et REP+) de la métropole bordelaise. Notre première antenne se situant à Bordeaux Nord, nous accueillons les élèves des écoles et collèges à proximité (réseaux Grand Parc, Vaillant, Blanqui). Notre cursus commence dès le CM2 pour les écoles primaires concernées.

Progressivement, nous allons proposer nos activités aux autres zones prioritaires comme à Lormont, Cenon, Floirac, Bordeaux Sud. Puis dans la région et un peu partout en France !

En début d’année, nous rencontrons les élèves afin de leur présenter les ateliers et tout ce qu’ils vont pouvoir découvrir pendant ces trois ans. Leur motivation et leur intérêt sont essentiels pour leur participation à l’école du samedi. Leurs parents sont associés de près à ce processus et durant l’année nous rendons visite aux enfants et à leur famille, chez eux, pour faire un point régulier.

Qui sont les intervenants ?

Chaque semaine, nous accueillons de nouveaux intervenants, des professionnels passionnés par leur métier. Ils viennent présenter de façon ludique et pédagogique leur domaine de prédilection à nos élèves, par le biais de mises en situation, de jeux, de discussions…

Ces intervenants sont bénévoles et ont tous en commun la volonté de partager une matinée avec les élèves dans la détente et la bonne humeur. Pas besoin d’être un expert dans son domaine, il suffit d’être passionné par une activité et vouloir la communiquer et la transmettre !

Autre point commun, ils viennent tous de Bordeaux 🙂
Cela peut donc être vous qui lisez ces lignes : suivez le guide !

[aux_divider width= »medium » style= »solid » margin_top= »20″ margin_bottom= »20″ extra_classes= » »]
NOS OBJECTIFS
Quels sont les objectifs de l’école du samedi ?

Les objectifs principaux sont de permettre l’épanouissement des jeunes qui participent à Ikigai – L’école du samedi.

L’idée est qu’ils puissent trouver à terme leur ikigai : mieux se connaître, avoir confiance en soi, connaître le monde qui les entoure, être utile et savoir travailler ensemble.

Mais pour plus d’informations, le mieux est de consulter cette page qui explique en détail nos objectifs !

Quels sont les résultats à l’étranger ?

Aux Pays-Bas comme en Belgique, les résultats de ces initiatives similaires sont excellents. Les élèves de l’enseignement du week-end ne décrochent pas ou très peu du système scolaire, leur attention en classe est meilleure, leur confiance dans l’avenir bien plus forte que leurs camarades ne participant pas aux ateliers de découverte.

IMC Weekendschool et TADA se sont associés à des chercheurs pour quantifier l’impact de leurs actions et pouvoir mieux cerner les besoins des enfants.

Vous êtes spécialiste des questions d’éducation et de pédagogie ? Vous souhaitez mener une étude sur nos actions ? N’hésitez pas à nous contacter pour évoquer ces projets avec nous !

Quels sont vos liens avec l’enseignement classique ?

Ikigai – L’école du samedi est un enseignement complémentaire.
Nos ateliers n’ont lieu que le samedi, tous nos élèves vont le reste de la semaine dans leurs écoles habituelles.

Notre objectif premier est de donner de nouvelles sources d’inspiration pour aller à l’école et pour y aller avec envie.
Chaque samedi, nos petits curieux développent des compétences (poser des questions, être curieux, travailler en équipe…) qu’ils utilisent au quotidien et à l’école !

Nos actions sont complémentaires car il n’est pas question pour nous de travailler sur les acquis fondamentaux (lecture, écriture, calcul). Notre « recette » tient plus de l’expérimentation afin de permettre aux enfants de découvrir et d’oser dans un cadre différent de celui de l’école et sur des sujets nouveaux. A notre sens, l’un ne va pas sans l’autre !

Etes-vous une école privée ?

Absolument pas !

  • Nous accueillons les enfants uniquement le samedi matin et pas toute la semaine
  • Nous cherchons à développer des compétences qui seront utiles aux enfants la semaine à l’école classique
  • Nos ateliers sont entièrement gratuits pour les enfants et leur famille

Notre vision se veut totalement complémentaire de l’école traditionnelle publique, en lien avec les responsables d’établissements et les professeurs.

[aux_divider width= »medium » style= »solid » margin_top= »20″ margin_bottom= »20″ extra_classes= » »]
NOS ATELIERS
Comment se déroule une journée type ?

Un samedi matin au sein de Ikigai – L’école du samedi, c’est l’assurance de découvrir quelque chose de nouveau.
Pas vraiment de « journée type » donc… Mais prenons un exemple concret : la découverte du journalisme.

Un samedi pourra être consacré à simuler une conférence de presse, à écrire en groupe son compte rendu puis à le filmer… Pour les élèves, c’est l’occasion de comprendre le rôle du journaliste, d’apprendre à poser des questions, de développer leur curiosité.

Le dernier samedi du cycle se fait toujours en extérieur. Quoi de mieux que de visiter les locaux de France 3 ou de Sud Ouest pour bien comprendre comment se « fabrique » l’information ?!

Pourquoi 3 intervenants par semaine ?

Nos classes sont constituées de 22-24 élèves. Avec trois intervenants chaque semaine, cela permet de constituer des petits groupes où l’interaction sera plus facile, où chaque enfant pourra facilement s’exprimer, poser ses questions, essayer, échouer, tenter à nouveau…

Cela permet aussi à nos professionnels passionnés de gérer plus facilement les ateliers. Ils sont de toute façon toujours encadré par des membres de l’association pour les aider à ce niveau.

Pour les enfants, c’est l’assurance de rencontrer de nouvelles personnes inspirantes chaque semaine et d’avoir une grande diversité d’interlocuteurs.

Comment fonctionnent les ateliers en extérieur ?

Une fois par mois, le dernier samedi du cycle, les ateliers se font en extérieur. Cette délocalisation permet de « sortir des murs », de se confronter à un nouvel environnement en plus du côté ludique inhérent à ce genre de classe en extérieur.

Par exemple, pour le cycle journalisme, nous allons passer une matinée dans les studios de télé d’une chaîne locale ou dans une rédaction de presse écrite. C’est aussi une manière de voir de près le quotidien de ces professionnels et d’appliquer « pour de vrai » tout ce qui a été appris tout au long des samedi précédents.

D’autres exemples ? Visiter un cabinet d’architecte avec des usines 3D, aller voir la construction d’un bateau, se rendre à la Mairie pour participer à un conseil municipal, aller à l’hôpital pour découvrir les métiers de la santé…

Afin de permettre la bonne tenue de ces ateliers en extérieur, nous avons besoin de bénévoles pour accompagner les élèves. N’hésitez pas à nous faire savoir si cela vous intéresse.

[aux_divider width= »medium » style= »solid » margin_top= »20″ margin_bottom= »20″ extra_classes= » »]
JE SOUHAITE PARTICIPER, COMMENT FAIRE ?
Comment participer à l’école du samedi ?

Par de multiples moyens, que ce soit régulièrement ou plus épisodiquement : chacun peut contribuer comme il le peut ou comme il le souhaite 🙂

Vous pouvez animer un atelier, nous aider comme bénévole, devenir membre ou partenaire. Tout cela nous aidera à atteindre nos objectifs !

  • Je souhaite animer un atelier
  • Je deviens bénévole
  • Je deviens membre de l’association (15 euros par an, une somme riquiqui, une aide maousse costaud) 🙂
  • Je deviens partenaire
Faut-il être un expert pour participer aux ateliers en tant qu’intervenant ?

Pas besoin d’être un expert, non !
Le plus important est d’être passionné, d’aimer parler de son domaine et d’être enthousiaste.
Le reste suivra naturellement, les échanges avec les enfants sont toujours instructifs pour tous.

Combien cela prend de temps pour venir animer un atelier ?

Pas de panique, nous n’allons pas vous laisser seuls avec les enfants. Durant toute la matinée, vous serez accompagnés par notre équipe ! Une réunion aura lieu en amont pour préparer l’atelier. Enfin, le samedi matin, les intervenants et les bénévoles viennent durant 4 heures pour participer à nos ateliers (de 9h à 13h généralement).

Etre intervenant pour Ikigai – L’école du samedi, cela prend donc 4 heures par an !!! Cela peut paraître peu mais pour nos élèves, c’est énorme. C’est l’assurance pour eux de découvrir un nouvel univers chaque samedi matin.

Alors n’hésitez plus et participez à un atelier 🙂

Est-il possible de faire un stage, un service civique au sein d’Ikigai ?

Oui, c’est possible.
Tout dépend de la période, de nos besoins en interne, de vos centres d’intérêts…
Là encore, contactez-nous pour pouvoir en discuter !

Je souhaite devenir bénévole, comment faire ?

Rendez-vous sur cette page pour avoir toutes les informations !

Comment faire pour que mon entreprise participe ?

Nous sommes ouverts à des partenariats financiers et matériels dans la mesure qu’ils respectent notre charte interne de fonctionnement.

Vous avez des bureaux libres ? Vous disposez de compétences qui pourraient nous être utiles sur des questions de comptabilité, de structuration, de développement de nos activités ou autres ? Vous avez du matériel (ordinateurs, imprimante…) ?

Vous souhaitez devenir mécène de l’association Ikigai – L’école du samedi ?

Envoyez-nous un message à contact@lecoledusamedi.fr pour évoquer ensemble les possibilités de collaboration.

Comment adhérer ou faire un don ?

Vous pouvez devenir membre en quelques clics et moins de 5 minutes chrono !
Rendez-vous directement sur cette page Adhésion et laissez-vous guider.
Vous pouvez en même temps faire un don, en plus de l’adhésion de 15 euros pour l’année.

Pour les entreprises, les informations sur le mécénat figurent ICI.

Toute l’équipe de Ikigai – L’école du samedi et les enfants bénéficiant des ateliers du samedi vous remercient par avance 🙂

[aux_divider width= »medium » style= »solid » margin_top= »20″ margin_bottom= »20″ extra_classes= » »]
PARENTS D’ELEVES
Comment inscrire mon enfant à l’école du samedi ?

Pour l’année 2018-2019, les inscriptions sont terminées.

Pour la rentrée de septembre 2019, les élèves scolarisés en CM2 des écoles suivantes (réseaux Edouard Vaillant, Grand Parc, Blanqui) peuvent s’inscrire :

  • Achard
  • Labarde
  • Charles Martin
  • Sousa Mendes
  • Lac 1
  • Lac 2
  • Dupaty
  • Balguerie
  • Alfred Daney
  • Sempé
  • Stendhal
  • Condorcet
  • Schweitzer

Pour toutes demandes d’information, envoyez nous un message à contact@lecoledusamedi.fr

Les activités sont elles gratuites ?

Oui, les activités sont gratuites pour les enfants.
S’ils le souhaitent, les parents peuvent devenir membres de l’association. Ceci n’est pas obligatoire. La qualité de membre  permet de voter à l’Assemblée générale de l’association et donc de participer au projet commun.

Mon enfant doit il venir tous les samedi ? Pendant trois ans ?

La participation des enfants chaque samedi est fondamentale pour que les ateliers se passent du mieux possible. L’école du samedi repose sur un programme de trois ans : venir à la carte n’a donc aucun sens !

Cela permet également d’assurer un esprit d’équipe entre les enfants et une dynamique collective. Apprendre en s’amusant est au cœur de notre projet, cela passe par une bonne ambiance entre tous.

Il peut arriver de ne pas être disponible un samedi pour une raison exceptionnelle. Les parents doivent alors nous informer en amont. Si les absences se répètent, la participation aux activités de l’école du samedi pourra être refusée.

Quels sont les liens entre les parents d’élèves et l’association ?

L’implication des parents d’élèves est fondamentale pour la bonne réussite de nos actions.

Nous organisons en début d’année une réunion d’information qui leur permet de découvrir nos actions et de poser leurs questions. Nous prévoyons ensuite des rendez-vous individualisés pour voir avec eux les besoins de leurs enfants et les progrès constatés. Chaque samedi, l’équipe de l’association et les parents se rencontrent de façon plus informelle. En fin d’année, les parents sont évidemment conviés à la remise des diplômes !

Mon enfant est-il assuré durant les ateliers du samedi ?

Bien sûr ! Nous disposons d’une assurance responsabilité civile qui couvre les enfants durant la tenue des ateliers.
La même politique s’applique à notre équipe et nos bénévoles.

[aux_divider width= »medium » style= »solid » margin_top= »20″ margin_bottom= »20″ extra_classes= » »]
A PROPOS DE NOUS
Quelle forme juridique avez-vous ?

Nous sommes une association loi 1901 déclarée à la préfecture de Gironde, dont le siège social est basé à Bordeaux.

Quelles sont vos ressources financières ?

Nos ateliers étant totalement gratuits pour les enfants et leurs famille (afin de ne pas faire une sélection par l’argent), nos ressources ont différentes origines :

  • les cotisations de nos adhérents : 15 euros par an
  • les subventions de pouvoirs publics
  • le mécénat d’entreprises
  • les revenus tirés des quelques manifestations publiques que nous organisons au fil de l’année

Nous sommes une association sans but lucratif et nous ne pourrions pas continuer à mener nos actions sans l’aide immense de nos bénévoles !